Carlos

Berlocq

Le public de l’Open du Pays d’Aix – Trophée Caisse d’Epargne CEPAC se souvient sans doute bien de l’énorme tennis de terrien de Carlos Berlocq. Ce lifteur pur jus doté d’un revers à une main qui rebondit très haut s’était hissé en finale il y a deux ans, avant de céder face au vainqueur surprise Thiago Monteiro.

En outre l’équipe de France de Coupe Davis emmenée par un certain Arnaud Clément, n’a pas oublié la vaillance du petit argentin qui en 2013, a apporté le point décisif de ce quart de finale en dominant Gilles Simon.

C’est en 2005 qu’il intègre pour la première fois le top 100 mondial, grâce à une superbe saison sur le circuit Challenger où il remporte notamment deux titres. Il lui a cependant fallu un peu de temps pour adapter son niveau au grand circuit.

Etrangement, son premier succès en tournoi ATP a lieu à Miami en 2006 où il domine Donald Young sans concéder le moindre jeu. Il n’a pas le temps de savourer puisqu’au tour suivant, James Blake le ramène violemment sur terre en lui infligeant à son tour une double roue de bicyclette.

En 2011, il remporte 5 titre en Challenger, et en mars de l‘année suivante, il atteint son meilleur classement (37e) grâce à sa première finale sur le circuit ATP, à Vina Del Mar. Depuis, il a remporté deux titres ATP, à Bastad en 2013 (bat Verdasco en finale) en 2013, et à Estoril en 2014 (bat Berdych en finale).

Pas de doute que ses bons souvenirs d’Aix l’inciteront à produire une fois encore cette année un très grand tennis.